Chien ou chat

Chien ou chat : lequel vous correspond le mieux ?

Chien ou chat, vous hésitez ? Qu’il soit pour vous ou plutôt destiné à vos enfants, le choix d’un animal de compagnie ne doit pas se faire à la légère. Conseils pour s’y retrouver.

À la différence d’un vêtement ou d’un objet dont on peut se débarrasser à volonté, choisir un animal vous engage pour de nombreuses années. Donc, autant bien réfléchir avant de vous engager car adopter un chien ou un chat cela peut être de nombreuses années de bonheur partagé ou… de galères assurées, tout dépend où et comment vous l’élevez, le temps et l’espace que vous pouvez lui accorder, le budget que vous lui allouez.
Vacances, promenades, dégâts, griffures, vétérinaire… sont autant de sujets à explorer et de situations à imaginer en leur apportant de vraies réponses sincères et lucides avant de vous précipiter pour satisfaire votre envie ou celle de vos enfants de chouchouter l’une de ces petites bêtes.

S’il est logique et classiquement recommandé de choisir un chien lorsqu’on dispose d’un jardin, beaucoup de citadins craquent pour l’une de ces minuscules bêtes « adaptées » aux appartements. Cependant, attention ! Ce que ce type de chien ne réclame pas en espace, il l’exige en attentions et autres câlins : pas moins d’une heure par jour juste pour lui, voire plus, car impossible de le laisser seul, enfermé 8 heures d’affilée, au risque -si petit et doux soit-il- qu’il ne ravage votre intérieur.
Les choses s’accentuent bien évidemment avec les races plus « sportives » qui, en plus d’avoir besoin d’être nourries parfois mieux et plus que certains hommes, exigent de très longues sorties pour pouvoir courir et se dépenser.
Côté budget, comptez plus de 100 €/mois pour un chien de grande taille (alimentation, couchage, vétérinaire…).

Si vous vivez en appartement et optez plutôt pour un chat, n’imaginez pas pour autant claquer la porter le matin et le laisser 24 h/24 livré à lui-même sans en subir quelques conséquences. Pour se développer et vivre heureux, un chat a besoin d’attention, d’affection et de présence, soit au moins une heure de jeux et de câlins rien que pour lui. À défaut, il risque de vous signifier son mécontentement par des troubles de la personnalité qui peuvent se traduire par la mise à sac de votre appartement. Eh oui, contrairement à un chat extérieur qui se défoule en courant après tout ce qui bouge, celui d’appartement n’a que vous pour le divertir et le nourrir !

Portaliers horizal