Gouttière

Gouttières : comment les choisir et les entretenir ?

Zinc, aluminium, PVC… Quel que soit son matériau, la gouttière sert à évacuer les eaux pluviales et les déchets. À ce titre, elle doit impérativement être qualitative et bien entretenue.

Si, comme nous l’avons vu, la pérennité de votre habitat dépend en grande partie de la bonne étanchéité de sa couverture, elle est également liée à la qualité des gouttières et des descentes pluviales. Ce sont elles en effet qui recueillent les eaux de pluie pour les acheminer du faîtage de la toiture au réseau local d’évacuation, les éloignant ainsi de vos fondations et de vos murs extérieurs.

Pour que l’évacuation des eaux pluviales et des déchets soit efficace et rapide, sachant que murs et fondations sont en permanence exposés aux intempéries et à la dégradation, toit, gouttière et système d’évacuation doivent être judicieusement choisis, impeccablement posés et faire l’objet d’un entretien régulier.
Ainsi, afin d’éviter tout risque de débordements, il convient de prévoir des gouttières et des descentes d’un débit suffisant. Sachez que la dimension d’une gouttière dépend du volume d’eau à évacuer, qui dépend lui-même de la surface en plan de votre toiture. Et le diamètre de la descente pluviale dépend de la dimension de vos gouttières.
Pour calculer la surface en plan de votre toiture, à double pente par exemple, il suffit de multiplier la longueur de votre bâtiment par la moitié de sa largeur. Ainsi, si sa longueur est de 15 m et sa largeur de 8 m, la surface par plan sera de 60 m2 (15 x 4).
La désignation d’une gouttière est définie par la largeur développée de la bande utilisée pour sa fabrication. Par exemple, une « gouttière de 16 » sera fabriquée avec une bande de 16 cm de largeur. Pour une surface inférieure à 35 m2, il convient de prendre des gouttières de 16 cm et un tuyau de descente de 60 mm de diamètre. Si la surface est comprise entre 35 et 80 m2, les gouttières seront de 25 cm et les descentes de 80 mm. Pour une surface supérieure à 80 m2, on conseille des gouttières de 33 cm et des descentes de 100 à 125 mm. D’autre part, il faut savoir que, pour permettre un bon écoulement, la gouttière doit respecter une pente de 3 à 5 mm par mètre. Si la longueur de votre toit est supérieure à 12 m, il est donc recommandé de prévoir une double pente en accent circonflexe en plaçant le point le plus haut au centre.

Gouttière : des matériaux en forme

Indispensable de par sa fonction, la gouttière, petit canal fixé le long de la base du toit, peut, selon les goûts, passer plus ou moins inaperçue pour peu qu’elle soit choisie en harmonie avec le toit.
En effet, grâce aux innovations technologiques des matériaux et à la grande diversité des formes et des coloris, les gouttières, en plus de s’harmoniser aux différents styles régionaux pour répondre aux règles d’urbanisation, contribuent à la valorisation de votre maison en embellissant le contour de sa toiture.

Demi-ronde, carrée, rectangulaire… il existe plusieurs types de gouttières. À vous de choisir celle qui convient le mieux au style de votre maison et à vos critères d’esthétisme.

Gouttière Girpi
Girpi. Destinée à évacuer les eaux pluviales des toits plats, la conception intérieure de 2 la Boîte à Eau cubique en PVC permet de maximiser le débit d’évacuation.

Côté matériau, en France comme en Europe, le zinc reste le plus couramment utilisé. Grâce à ses excellentes caractéristiques physico-chimiques, c’est un matériau noble qui bénéficie d’une résistance exceptionnelle lui conférant une espérance de vie inégalée (autour de 50 ans). Très souvent préconisé dans les régions froides pour sa bonne résistance au gel, le zinc permet aux systèmes d’évacuation de supporter des écarts de température importants, la violence des intempéries, le poids de la neige et les rayons UV dans les zones très ensoleillées. Aisé à mettre en forme, à plier et à souder, il se travaille facilement, s’adaptant ainsi aux mises en œuvre les plus complexes. Ajoutez à cela que le zinc est 100 % recyclable et ne nécessite aucun entretien particulier, qu’il se décline dans une gamme importante de coloris ou qu’il peut se peindre, et vous aurez tous les éléments en main pour le choisir.

Question coloris, le PVC, très utilisé en France, se décline en un large choix (gris, sable, marron, noir…) qui permet de l’adapter aux différents styles régionaux et types d’architecture. Cependant, si les gouttières en PVC présentent l’avantage de la légèreté (pratique sur un échafaudage), de la maniabilité (facile à travailler, sciage et assemblage par collage) et d’un coût très abordable, elles offrent peu de souplesse au froid, résistent mal aux changements de température, se dilatent à la chaleur et se décolorent à la lumière. Donc, on oublie le PVC dans les régions froides et à fort risque de gel.

Très léger et robuste, l’aluminium, lui, résiste aux intempéries, à la corrosion et à la décoloration. Il ne se fend pas et ne se rouille pas. Mais, ce matériau présente surtout l’avantage de permettre la fabrication de gouttières sur-mesure, de très grandes longueurs et donc sans raccord ! Pour ce faire, il est impératif de faire appel à un spécialiste. Enfin, les gouttières en aluminium, très appréciées pour leur esthétique, sont proposées dans une grande variété de couleurs et de formes, donc de styles, pour s’adapter à votre maison, votre toit et son environnement.

Boho Brush gouttieres mode emploi

Bhobo Brush : une brosse à gouttière simple et écologiqueUne brosse à gouttière ? C’est peut-être bien le moyen le plus rapide et le plus efficace pour avoir une eau de pluie propre. C’est une solution étonnament simple contre la saleté excessive qui encombre votre évacuation. Les brosses laissent passer l’eau de pluie tandis que les pointes retiennent les feuilles, les branches et les saletés.Vous faites ainsi des économies sur le nettoyage par un professionnel et votre eau de pluie est encore mieux réutilisable… : une vraie solution écologique ! Bhobo Brush, fabricant de goupillons, est aussi le leader européen du marché des brosses à gouttière. Grâce à une gamme complète de goupillons et plumeaux, la société s’est hissée au rang de partenaire spécialisé auprès de divers producteurs et grossistes européens. L’entreprise produit en France, à 30 km de Lille, et travaille uniquement avec de la fibre et du fil d’acier de qualité provenant d’Europe. Bhobo Brush a une politique 100 % made in Europe et fournit uniquement les grossistes. En France, le marché des brosses à gouttière pour les particuliers est représenté en ligne par www.calicosy.com