Comment avoir un air plus sain chez soi ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais, bien souvent, l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur. En effet, différents polluants sont présents dans une maison et peuvent avoir de réelles conséquences néfastes sur votre santé. Il est donc essentiel de bien les déterminer et de faire en sorte que l’air qui circule dans chaque pièce de votre intérieur soit plus sain. Suivez donc les conseils de Maison&Jardin pour permettre de vivre dans des espaces plus aérés et plus sains au quotidien.

Quels sont les polluants chimiques qui circulent dans une maison ?

Dans une maison, on retrouve un grand nombre de polluants chimiques, dont parfois nous n’avons même pas connaissance. Le tout premier polluant chimique que l’on peut citer : le monoxyde de carbone. C’est un gaz incolore et indolore qui se dégage lorsque des appareils de chauffage ou encore une production d’eau chaude à combustion sont mal entretenus ou trop vieux. Parmi les polluants chimiques les plus présents dans une maison, on peut aussi citer les composés organiques volatils ou COV qui s’évaporent tout simplement à température ambiante. On en dénombre plus d’une centaine comme le formaldéhyde qui se trouve dans les peintures murales ou encore les colles, sans oublier certains produits d’entretien. Il peut avoir de graves répercussions sur la santé, notamment si vous souffrez d’allergies. Sans oublier les composés organiques non volatils, que l’on retrouve par exemple dans la fumée de cigarette ou encore lorsque vous faîtes brûler un bâtonnet d’encens (qui contient en outre du benzène).

Les autres polluants au sein d’une maison

Mais, d’autres polluants peuvent aussi rendre dangereux l’air circulant dans votre maison. Ils sont issus des organismes vivants comme, par exemple la moisissure qui peut apparaître à cause d’une humidité trop excessive dans votre logement. De plus, les poussières, les fibres d’origine végétale ou minérale, mais aussi le radon (qui est un gaz  naturellement radioactif que l’on trouve dans certaines régions, comme la Corse en encore la Bretagne). Il est donc important de mettre certaines solutions en place afin de ne plus vous retrouver confronté à un air intérieur fortement pollué. Prenez donc le soin et le temps de bien les analyser afin de pouvoir vous en débarrasser rapidement et sans que cela n’ait une grave conséquence sur votre santé et sur celle des membres de votre famille.

Première solution : faire circuler au maximum l’air dans votre maison

La première solution que vous devrez mettre en application en quotidien : faire circuler au maximum l’air dans votre maison. Il est primordial de renouveler l’air intérieur en faisant entrer l’air extérieur pour éliminer un maximum les polluants chimiques et les polluants issus d’organismes vivants. Pour cela, il est préconisé d’ouvrir les fenêtres de chaque pièce le matin et en fin d’après-midi. Mais, vous devrez également le faire lorsque vous cuisinez ou encore lorsque vous bricolez et même, lorsque vous passez l’aspirateur. Important aussi à savoir : il est préférable de bannir les barres de seuil qui empêchent l’air de se renouveler au quotidien. Il vous sera aussi possible de procéder à un détalonnage de votre sol en conservant 2 cm de vide entre votre sol et votre porte. Ainsi, l’air pourra circuler librement d’une pièce à l’autre et le rendre plus sain.

Mettre en place un système de ventilation pour bien aérer votre maison

Vous devrez en outre vous équiper d’un système de ventilation efficace et performant. Effectivement, aérer de manière ponctuelle votre intérieur n’est pas suffisant pour lui permettre de bien se renouveler. Grâce à un système de ventilation, vous permettrez à l’air de doublement circuler et ainsi d’assurer un rôle efficace.

Parmi les systèmes de ventilation, il est possible d’opter pour l’extracteur d’air qui va extraire l’air vicié de la pièce où il est implanté afin de l’évacuer. C’est une solution à la fois économique et pratique puisqu’il est très simple à mettre en place et à utiliser. En revanche, si vous désirez pouvoir aérer votre maison en entier, il vaut mieux prévoir une ventilation simple ou à double flux. Cette solution est idéale pour les espaces réduits et en plus, certains peuvent prendre en compte le taux d’humidité. Il évacuera l’air pollué pour le remplacer par un air plus sain dans les différentes pièces à vivre. Si vous souhaitez un système encore plus performant, vous pourrez opter pour la VMC double flux. Celle-ci va assainir l’air de manière bien plus importante car, l’air insufflé vient directement de l’extérieur. Or, cette fois-ci il est entièrement filtré afin d’en retirer tous les acariens, sans oublier les pollens ou encore les différentes particules de poussière.

Eviter de faire entrer trop de polluants dans votre intérieur

Bien évidemment, il est toujours préférable de « prévenir que guérir ». Aussi, avant de devoir dépolluer l’air de votre intérieur, vous devrez prendre le soin de limiter l’entrée de polluants chez vous. Si vous entrer dans une nouvelle maison ou que vous rénovez votre appartement, vous pourrez donc bien prévoir cette prévention. Ainsi, il sera préférable d’utiliser des peintures minérales qui s’avèrent être les peintures les moins polluantes vendues dans le commerce. Privilégiez les meubles en bois ou en textiles peu émissifs. Concernant les produits ménagers, optez de préférence pour des produits avec des écolabels publics. Ces produits limitent l’utilisation de polluants chimiques afin que l’air de votre intérieur ne soit pas trop pollué au quotidien.

Prendre le soin de bien contrôler régulièrement le taux d’humidité au sein de votre maison

Il se peut que des moisissures finissent par apparaître dans votre maison. Cela est le signe d’un taux d’humidité trop excessif dans votre intérieur. Elles peuvent réellement être dangereuses pour votre santé et pour celle de vos proches. Il faut donc prendre le soin de contrôler très régulièrement le taux d’humidité au sein de votre logement. Celui-ci doit être compris entre 40 et 60 % et la température entre 18 et 22°C. Il vous suffira pour cela d’acheter un hygromètre qui se trouve facilement dans le commerce.