Comment bien choisir votre abri de jardin ?

Si vous possédez un espace extérieur, un abri de jardin est un élément indispensable que vous devrez donc posséder. Il peut en effet servir d’espace de rangement pour y entreposer les outils et le mobilier de jardin, mais il peut également devenir une véritable pièce supplémentaire. Aussi, il est important de bien choisir votre abri de jardin en vous servant des conseils pratiques de Maison&Jardin. Ainsi, vous serez assuré que cet abri remplira toutes les fonctions et apportera une petite touche de décoration extérieure en plus !

Bien définir l’usage de votre abri de jardin

Pour choisir au mieux votre abri de jardin, vous devrez tout d’abord bien définir son usage initial. A savoir que, pour entreposer du petit matériel comme vos outils de jardinage, un vélo ou des chiliennes, un abri mesurant 7m2 sera largement suffisant. Si vous devez stocker des choses plus volumineuses, comme un salon de jardin avec des vélos et une tondeuse, il sera plus judicieux de choisir un abri de 9m2. Mais dans ce cas, il est conseillé d’opter pour une double porte qui sera bien plus pratique pour rentrer et sortir votre matériel. Une serrure et une fenêtre seront aussi à prévoir pour avoir un abri répondant au mieux à vos besoins. Si votre abri de jardin se transforme en pièce d’appoint pour des activités artistiques ou encore pour bricoler, vous devrez absolument penser à la sécurité de vos biens mais aussi à la ventilation qui devra être sans faille. Ainsi, en déterminant l’utilité de votre abri, cela vous permettra de faire plus simplement votre choix parmi les différents modèles vendus dans le commerce.

Bien choisir le matériau et le mode d’assemblage

Il existe divers matériaux pour fabriquer un abri de jardin et tous possèdent leurs qualités comme leurs défauts. A savoir que, le bois bien que naturel et s’intégrant parfaitement dans un jardin est un matériau très sensible à l’humidité mais aussi aux attaques des insectes. Si vous désirez malgré tout opter pour un abri de jardin en bois, vous devrez donc prendre le soin de le traiter avec un fongicide et, éventuellement, appliquer une lasure. Si vous optez plutôt pour un abri de jardin en métal, plus design et plus robuste, vous ferez le choix de la facilité car, vous n’aurez aucun entretien à prévoir. Cela sera également le cas d’un abri de jardin en PVC ou en polypropylène qui est très étanche et ne se décolore pas avec le temps. Même si parfois, certains modèles d’abri de jardin en PVC peuvent ne pas charmer, il existe des modèles en PVC imitation bois. Ainsi, vous aurez la beauté du bois sans devoir l’entretenir au quotidien.

Où poser votre abri de jardin ?

Il est tout aussi important de bien déterminer le support sur lequel vous placerez votre abri de jardin. Le meilleur emplacement reste sans doute la dalle de béton qui assurera une bonne stabilité et une bonne protection contre l’humidité. De plus, si votre abri mesure plus de 10m2, elle s’avèrera être la solution la plus fiable. Il vous faudra cependant veiller à ce que la dalle ne soit pas plus grande que le débord de toit car, dans ce cas, l’eau de pluie qui s’écoulera du toit, celle-ci va stagner sur la dalle et créer ainsi des problèmes d’infiltration. Si vous possédez un petit abri de jardin, vous pourrez vous passer d’une dalle de béton et le poser directement au sol. Or, vous devrez vous assurer que ce sol est bien stabilisé et surtout bien drainé. Il sera alors possible par la suite de poser des plots en béton ou en polypropylène qui assureront le maintien du plancher de l’abri. Attention car, tous les modèles ne sont pas vendus avec un plancher. C’est un point très important que vous devrez prendre en compte au moment de votre achat. Autre point important, si vous vivez dans une zone particulièrement ventée, vous devrez renforcer l’ancrage au niveau du sol grâce à différents kits qui assureront un bon maintien à votre abri en l’empêchant de bouger.

Bien choisir la toiture de votre abri de jardin

Il est important de savoir que la toiture représente l’élément sensible d’un abri de jardin. Vous devrez donc bien prendre en compte le revêtement de la couverture mais aussi la structure du toit. Sachez qu’au niveau de la structure, la panne faîtière est l’élément qui assure le soutien du toit. Aussi, celle-ci peut être en bois ou encore en métal afin d’assurer le meilleur maintien. Aussi, c’est elle qui offrira la solidité du toit en cas de forte chutes neige, notamment. Concernant la couverture de toit, vous pourrez trouver du feutre bitumineux (très simple à installer mais peu solide), du shingle (plaques bituminées qui s’assemblent par superposition) et du PVC imitation tuiles. Dès que votre revêtement de couverture commence à montrer des signes de faiblesse, vous devrez songer à le remplacer sans attendre.

Penser aux ouvertures pour votre abri de jardin

Les ouvertures de votre abri de jardin vont avant tout dépendre de l’usage de celui-ci. Plusieurs fenêtres ou non ? Avec un vitrage en plastique ou un vitrage en verre ? Ces fenêtres doivent-elles être ouvrantes ou encore protégées par des volets ? N’oubliez pas que plus vous passerez de temps dans votre abri, plus vous aurez besoin de lumière mais aussi de ventilation. Si vous entreposez de nombreux biens, pensez aussi à leur sécurité avec une porte à serrure. Il vous sera aussi possible d’opter pour des abris de jardin modulables qui vous permettront de choisir le nombre d’ouvertures, mais aussi de murs pleins afin d’avoir du sur mesure.

Les règles d’urbanisme à respecter

Enfin, sachez que pour poser un abri de jardin, vous devrez respecter certaines règles d’urbanisme. Elles dépendent de la surface plancher de votre abri, à savoir :

  •  Pour une surface inférieure à 5 m2 (et une hauteur inférieure à 12m), aucune démarche
  • Pour une surface plancher comprise entre 5 et 20 m2 : vous devrez déposer une déclaration préalable de travaux en mairie
  • Pour une surface supérieure à 20 m2, un permis de construire sera obligatoire