Pour sécuriser votre maison misez sur la domotique !

S’il est une façon évidente de simplifier son quotidien, c’est bien la domotique. Appliquée à la sécurité, elle a l’avantage de la renforcer à travers des solutions adaptées à de nombreuses configurations.

Aujourd’hui, plus de 15 milliards d’objets sont connectés, un chiffre qui ne cesse de croître : ils seront entre 50 et 80 milliards en 2020 ! Un système domotique est une structure pyramidale destinée à couvrir l’ensemble de la surface habitable, extérieur compris. Parmi les éléments les plus concernés par une domotisation généralisée : la sécurité.

Une alarme domotique s’intègre donc dans ce système. Le contrôle de l’environnement se fait par des capteurs domotiques. Les alertes dépendent des alarmes. De la simulation de présence aux alertes en temps réel via SMS ou mail, en passant par le contrôle à distance de tout ou partie de sa maison, en matière de sécurité, la domotique propose des solutions connectées de plus en plus pointues.

Scs sentinnel

SCS Sentinel : du carillon à l’interphone sophistiqué, des produits simples et performants
Fondée en 2002 par le groupe Urmet, SCS Sentinel, société vendéenne leader dans le confort et la sécurité de l’habitat a construit sa réussite sur une large gamme de produits visant à simplifier le quotidien des particuliers : alarmes, vidéosurveillance, interphones, automatismes de portail ou de porte de garage…Le circuit de distribution est centré sur la Grande Surface de Bricolage. Son offre couvre deux principales familles de produits : l’Accès et la Sécurité. Dans chaque famille sont proposées des gammes complètes de produits afin de pouvoir répondre aux besoins de chacun. Deux questions-réponses à cette société dont l’offre va du carillon (ou sonnette de porte) à l’interphone vidéo plus sophistiqué.- Peut-on installer vos produits de contrôle d’accès seuls ou nécessitent-ils l’intervention d’un pro ? L’adage « simple & efficace » est un véritable leitmotiv pour la société SCS Sentinel dans le développement de ses produits et de ses notices d’installation. Il est important que le consommateur puisse installer le produit seul, même en cas de branchement électrique. Une assistance téléphonique est également disponible le cas échéant.- Que conseillez-vous dans le cadre d’une construction et d’une rénovation ? Très souvent SCS Sentinel décline ses produits en « filaire » et « sans fil ».Un branchement filaire assure une meilleure longévité au produit et est conseillé dans le cadre d’une construction, des saignées étant à réaliser pour dissimuler les fils électriques et le raccordement à l’installation électrique.Dans le cadre d’une rénovation ou pour les moins bricoleurs, les produits sans fils ont privilégiés. Autonomes, ces produits communiquent par fréquence radio et sont alimentés sur prise secteur, sur piles ou par énergie cinétique (type dynamo).Pour les produits sans fil, une distance doit être respectée entre les éléments. La portée en champ libre indique alors la distance de fonctionnement maximum sans obstacle.
Plus d’infos sur www.scs-sentinel.com.

Domotique : le réflexe sécuritaire

S’il existe différents moyens de protéger son habitat, la domotique séduit de plus en plus de Français qui voient là un moyen simple et efficace de placer famille et biens sous haute protection. En rassemblant les technologies permettant d’automatiser, de programmer et de contrôler la sécurité de l’habitat et de ses occupants, la domotique occupe une place de plus en plus importante au coeur des foyers. Verrouillage centralisé de l’habitat en cas d’absence, caméra de sécurité, systèmes antivol, détecteurs de mouvement, simulation de présence, détecteurs d’incendie, de fuite de gaz, de monoxyde de carbone, etc. La domotique offre de nombreuses solutions à choisir selon ses besoins, son mode de vie, le nombre d’occupants et, bien évidemment, son budget mais, quelle que soit sa sophistication, elle fonctionne selon un même principe de base : veiller sur votre habitat en votre absence et adopter les solutions programmées selon trois scenarii :

1• Simuler votre présence pour dissuader d’éventuelles intrusions.

2• Alerter automatiquement en cas de problème en déclenchant une alarme ou une alerte silencieuse à destination du commissariat,

d’une agence de gardiennage…

3• Déclencher des mesures adéquates : fermeture de volets, de portes… grâce aux divers automatismes.

Issu du latin « domus » (maison) et du suffixe « tique » (relatif à), la domotique concerne donc tout ce qui a trait à l’automatisation de la maison. La sécurité en faisant implicitement partie, la domotique tend à la renforcer en permettant de détecter et signaler une intrusion.

Pour fonctionner, la domotique repose sur l’interaction de divers équipements ou d’un système piloté par une programmation dédiée selon un scénario ou des scenarii en fonction de votre mode de vie. Par exemple, en cas d’absence prolongée, vous pouvez programmer votre système de sorte que l’éclairage, la musique, l’arrosage… se déclenchent comme si vous étiez présent. Pour cela, la domotique de sécurité passe par la centralisation de la surveillance et du contrôle de toutes les zones de la maison :

• Ouvertures : capteurs domotiques de mouvements, de bris de glace, d’ouverture, etc., poignées biométriques, automatismes de motorisation des volets…, l’ensemble couplé à des alarmes silencieuses sans fil ou à des sirènes.

• Intérieur des pièces : micros ultrasensibles, caméras invisibles, champs magnétiques, détecteurs de fumée, etc. sont judicieusement positionnés.

• Jardin et dépendances : les gestions « périphériques » facilitent le quotidien, évitent les corvées (arrosage, tonte du gazon, etc.) et, en sus, satisfont aux normes sécuritaires des assurances (par exemple la domotique de la piscine).

• Pilotage : un seul point de commande via une centrale domotique multifonction qui existe dans une large gamme de prix. Un PC correctement programmé, voire un smartphone, peut remplir cet office.

• Télécommande : la télécommande domotique peut être un téléphone portable, un PC, la télécommande du téléviseur…

Avidsen objets connectes securite
Avidsen. @mod, la première gamme d’objets connectés dédiés à la sécurité de l’habitat : deux détecteurs de mouvement, deux détecteurs d’ouverture et un détecteur de son.

Domotique : le réflexe sécuritaire

S’il existe différents moyens de protéger son habitat, la domotique séduit de plus en plus de Français qui voient là un moyen simple et efficace de placer famille et biens sous haute protection.

En rassemblant les technologies permettant d’automatiser, de programmer et de contrôler la sécurité de l’habitat et de ses occupants, la domotique occupe une place de plus en plus importante au coeur des foyers.

Verrouillage centralisé de l’habitat en cas d’absence, caméra de sécurité, systèmes antivol, détecteurs de mouvement, simulation de présence, détecteurs d’incendie, de fuite de gaz, de monoxyde de carbone, etc.

La domotique offre de nombreuses solutions à choisir selon ses besoins, son mode de vie, le nombre d’occupants et, bien évidemment, son budget mais, quelle que soit sa sophistication, elle fonctionne selon un même principe de base : veiller sur votre habitat en votre absence et adopter les solutions programmées selon trois scenarii :

1• Simuler votre présence pour dissuader d’éventuelles intrusions.

2• Alerter automatiquement en cas de problème en déclenchant une alarme ou une alerte silencieuse à destination du commissariat, d’une agence de gardiennage…

3• Déclencher des mesures adéquates : fermeture de volets, de portes… grâce aux divers automatismes.

Issu du latin « domus » (maison) et du suffixe « tique » (relatif à), la domotique concerne donc tout ce qui a trait à l’automatisation de la maison. La sécurité en faisant implicitement partie, la domotique tend à la renforcer en permettant de détecter et signaler une intrusion.

Pour fonctionner, la domotique repose sur l’interaction de divers équipements ou d’un système piloté par une programmation dédiée selon un scénario ou des scenarii en fonction de votre mode de vie. Par exemple, en cas d’absence prolongée, vous pouvez programmer votre système de sorte que l’éclairage, la musique, l’arrosage… se déclenchent comme si vous étiez présent. Pour cela, la domotique de sécurité passe par la centralisation de la surveillance et du contrôle de toutes les zones de la maison :

• Ouvertures : capteurs domotiques de mouvements, de bris de glace, d’ouverture, etc., poignées biométriques, automatismes de motorisation des volets…, l’ensemble couplé à des alarmes silencieuses sans fil ou à des sirènes.

• Intérieur des pièces : micros ultrasensibles, caméras invisibles, champs magnétiques, détecteurs de fumée, etc. sont judicieusement positionnés.

• Jardin et dépendances : les gestions « périphériques » facilitent le quotidien, évitent les corvées (arrosage, tonte du gazon, etc.) et, en sus, satisfont aux normes sécuritaires des assurances (par exemple la domotique de la piscine).

• Pilotage : un seul point de commande via une centrale domotique multifonction qui existe dans une large gamme de prix. Un PC correctement programmé, voire un smartphone, peut remplir cet office.

• Télécommande : la télécommande domotique peut être un téléphone portable, un PC, la télécommande du téléviseur…

Vimar systeme portier video
Vimar. Elvox, systèmes portiers vidéo dotés de la nouvelle technologie IP proposant des solutions modulaires grâce à une vaste gamme de produits disposant de fonctions avancées -gestion des appels vidéo sur smartphone et tablette- prêtes à simplifier votre quotidien tout en le sécurisant.

Ma maison dans mon smartphone

En 2015, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a révélé que 568 000 ménages avaient été victimes de cambriolage durant l’année. C’est le chiffre le plus haut depuis 2006. Il faut aussi savoir qu’en 2014, d’après la même source, 178 000 personnes âgées de 14 ans et plus ont été victimes de vols avec violence. Dans ce contexte mieux vaut investir dans un système de sécurité fiable. Pour concevoir et mettre en place une sécurité parfaitement adaptée à votre habitat, vous pouvez vous faire assister d’un expert qui saura vous proposer une couverture maximale par zones délimitées par les fonctions de l’habitation. La centrale domotique peut en effet agir sur toute l’installation électrique dans le but d’accroître la sécurité des biens et des personnes. Si une intrusion est détectée, la centrale domotique saura prendre les mesures d’urgence qui s’imposent : sirène, éclairage, fumigènes…tout en avertissant un PC de télésurveillance, un voisin, votre téléphone mobile, par appel ou par l’envoi d’un SMS.

Doro smartphone seniors
Doro. Une gamme de téléphones, smartphones et services simples d’utilisation à destination des seniors.

Mieux, la plupart des systèmes de vidéosurveillance permettent de surveiller sa maison en temps réel. Vous pouvez ainsi visionner votre résidence parisienne sur votre ordinateur ou votre smartphone alors que vous êtes à l’autre bout du monde. Il vous suffit pour cela d’être connecté à Internet. Une tendance qui rencontre de nombreux adeptes, s’expliquant en partie par la recrudescence du nombre de cambriolages mais aussi par le fait que la mise en place d’un système de vidéosurveillance fiable n’a jamais été aussi facile et abordable. Alors qu’il fallait auparavant s’en remettre aux compétences d’un professionnel, une simple caméra IP suffit aujourd’hui pour visualiser en direct ce qui se passe chez soi et définir une politique d’alerte basée par exemple sur la détection de mouvement. Si vous avez une box internet, reliez-lui une caméra IP en WiFi. Cet appareil capturera des photos ou des vidéos dès qu’un mouvement sera détecté dans la pièce pour vous avertir ensuite par mail. De la sorte, vous pourrez visionner des clichés et des vidéos de la pièce incriminée -une seule- en toute sécurité. Si vous souhaitez surveiller votre salon, votre cuisine, votre jardin et votre garage simultanément, pensez aux solutions tout en un qui enregistrent tout ce qui se passe chez vous de jour comme de nuit, à l’intérieur comme à l’extérieur, avec une belle qualité d’image. Vous pouvez non seulement réagir en cas d’intrusion dans votre salon en vérifiant vos mails sur votre smartphone, mais également gérer votre système par Internet, paramétrer les heures de surveillance d’une pièce, écouter le son ambiant, zoomer une zone suspecte, définir les plages horaires d’enregistrement… tout cela depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur où que vous soyez, pourvu bien sûr qu’il y ait du réseau.